La qualité de l'air intérieur

Qualite air

La qualité de l’air intérieur est caractérisée par plusieurs paramètres, dont les principaux sont le niveau de CO2 et l’humidité relative.

  • Le niveau de CO2, le dioxide de carbone, est exprimé en PPM (particule par million). Son niveau à l’extérieur est situé aux alentours de 400 PPM. On peut considérer qu’à l’intérieur, pour la plupart des bâtiments, un niveau en-dessous de 1400 PPM est correct. Tout niveau au-dessus de 1600 PPM est à éviter.
  • En ce qui concerne l’humidité, on parlera d’humidité relative, c’est à dire la relation entre l’humidité de l’air extérieur et celle de l’air intérieur. En hiver, on peut considérer que cette proportion doit rester en dessous de 45%. Tout excès d’humidité dans un bâtiment peut mener à de la condensation et des problèmes de moisissures.

Pour maintenir une bonne qualité de l’air intérieur,

il est donc essentiel de prévoir une ventilation hygiènique. Celle-ci pourra se faire via le clapet de ventilation de la fenêtre de toit, via VELUX ACTIVE with NETATMOou, lorsque les exigences de la PEB s’imposent, grâce à un système de ventilation mécanique. Dans ce dernier cas, il est possible d’équiper les fenêtres de toit avec des grilles de ventilation auto-régulantes à débit renforcé.

VELUX ACTIVE